mise à jour : 31-03-2010


cinet.chim


V. Cinétique de quelques réactions composées typiques


Histoire

Victor HENRI

Physico-chimiste français, né le 6 juin 1872 à Marseille, mort le  21 juin 1940.

Leonor MICHAELIS

(Berlin, 16 janvier 1875 - New York, 8 octobre 1949)

Biochimiste et médecin allemand, renommé pour son travail avec Maud Menten sur la cinétique enzymatique et l'équation de Michaelis-Menten, proposée en 1913.

En plus de sa recherche avec Menten en cinétique enzymatique, il a découvert le vert de Janus comme teinture supravitale des mitochondries, ainsi que le corps de Michaelis-Gutmann, lié aux infections urinaires, en 1902. Enfin il a découvert que l'acide thioglycolique (HS-CH2-COOH) peut dissoudre la kératine, protéine constituante des cheveux. Cette découverte rend possible les permanentes, où cet acide est utilisé sous forme de son sel d'ammonium.

Maud Leonora MENTEN

(Port Lambton, Ontario, Canada, 20 mars 1879 – 26 juillet 1960)

Elle est parmi les premières femmes au Canada à obtenir un doctorat en médecine, en 1911, après avoir complété son travail de thèse à l’Université de Chicago. À l’époque les femmes n’ont pas le droit de faire la recherche médicale au Canada, alors elle décide de faire sa recherche à l’extérieur, d’abord aux Etats-Unis et ensuite en Allemagne.

En 1912 elle déménage à Berlin où elle travaille avec Leonor Michaelis.

Son travail le plus renommé est dans le domaine de la cinétique enzymatique, basé sur les résultats antérieurs de Victor Henri. Les résultats se résument dans l’équation de Michaelis et Menten. Elle a aussi inventé la réaction de couplage des colorants azo pour le dosage du phosphatase alcaline, réaction qui est toujours employée en histochimie. Elle a caractérisé des toxines des bactéries B. paratyphosus, S. scarlatinae et Salmonella ssp. Elle a effectué la première séparation des protéines par électrophorèse en 1944. Elle a aussi travaillé sur les propriétés de l’hémoglobine, ainsi que la régulation du niveau des sucres du sang, et le fonctionnement des reins.

Atteinte d’arthrite, elle avait toutefois un certain succès comme musicienne et peintre amateur, et plusieurs expositions de ses peintures ont eu lieu.